Comment Aider une Personne Dépressive : 17 Conseils Pratiques

Sommaire :

Deux amies qui se prennent dans les bras pour s'apporter du soutien face à la dépression

Savoir comment aider une personne dépressive n’est pas toujours simple.

On ne sait pas quoi dire, quoi faire… et on peut se sentir un peu perdu·e.

Pourtant votre soutien est primordial car l’isolement augmente la sévérité des symptômes dépressifs.

Alors que pouvons-nous faire ?

Eh bien, c’est ce que je vous propose de voir aujourd’hui :

  • Reconnaître les signes de la dépression ;
  • Comment parler avec quelqu’un en dépression ;
  • Ce qu’il faut surtout éviter de faire ; 
  • Où trouver de l’aide ;
  • Et bien plus…

Si vous souhaitez aider quelqu’un en dépression, alors cet article est fait pour vous.

Sommaire :

Deux amies qui se prennent dans les bras pour s'apporter du soutien face à la dépression
Personne dépressive ayant besoin d'aide

Comment reconnaître les signes de dépression chez un·e proche ?

La dépression n’est ni un caprice émotionnel, ni une tristesse passagère mais une maladie psychique qui touche 1 personne sur 5 en France.

La dépression s’exprime à travers une variété de symptômes qui affectent l’humeur, les pensées et le comportement d’une personne.

Elle peut donc avoir un impact profond sur la vie des malades puisqu’elle peut influer sur la vie quotidienne, le travail et les relations sociales et familiales.

La dépression est caractérisée par la persistance durant plus de 2 semaines de plusieurs des symptômes suivants :

  • Humeur dépressive ;
  • Perte d’intérêt pour les activités habituelles ;
  • Fatigue excessive ;
  • Troubles du sommeil ;
  • Diminution de l’estime de soi ;
  • Et parfois des pensées de mort ou de suicide.
2 amies discutant de la dépression de l'une d'elle sur un canapé

17 conseils pour aider quelqu'un en dépression

L’envie d’aider un·e ami·e qui souffre de dépression est naturelle.

Mais il est très important de le faire d’une manière appropriée et efficace, pour ne pas aggraver la situation.

Voici nos conseils pour savoir comment aider une personne dépressive :

1."Je n'arrive pas à trouver les mots justes mais tu sais que tu peux compter sur moi ?"

Ces simples mots “Tu comptes pour moi” peuvent avoir un grand impact pour une personne dépressive qui a l’impression que le monde entier est contre elle.

Vous pouvez vous sentir maladroit ou peu à l’aise de dire cela.

Gardez simplement en tête que ce que vous lui direz n’a pas à être profond ou poétique. Essayez simplement d’être le plus sincère et empathique possible.

Si vous avez du mal à engager la conversation, vous pouvez dire par exemple :

  • “Je me fais du souci pour toi en ce moment…“
  • “J’ai l’impression que depuis quelque temps, tu es différent·e. Comment tu te sens ?”
  • “Je voulais prendre des nouvelles car tu as l’air triste ces derniers temps. Je serais content·e que tu me dises comment tu vas.”

2. "Je ne peux pas savoir exactement ce que tu ressens mais je suis là pour toi."

Les personnes souffrant de dépression ont une vision négative d’elles-mêmes, des autres et du futur.

Et cette perception négative les amène souvent à éprouver des émotions et avoir des réactions bien différentes des vôtres.

Résultat : leurs réactions peuvent paraître en décalage, ce qui peut susciter de l’incompréhension, des tensions voire un repli.

Or, il a été prouvé scientifiquement que l’isolement augmente les probabilités de dépression et la sévérité des symptômes.

Gardez le contact avec une personne dépressive en lui indiquant que vous êtes là pour elle est une première étape importante.

Si cette personne n’est pas prête à parler, continuez tout de même à lui offrir votre soutien :

  • Envoyez-lui des messages ;
  • Téléphonez-lui ;
  • Passez du temps ensemble ;
  • Discutez de divers sujets sans vous focaliser spécifiquement sur sa maladie.
Deux amies se prennant dans les bras et se disant qu'elles sont là l'une pour l'autre

3. "Peux-tu m'aider à comprendre ce que tu ressens ?"

Laissez la personne dépressive exprimer ses émotions sans jugement et sans l’interrompre.

Montrez de l’empathie en écoutant activement et en prenant en compte ses émotions et ressentis.

Nous souhaitons souvent apporter une solution aux problèmes des gens qu’on aime mais il n’y a pas de réponse simple et rapide à une dépression.

Écouter ce qu’a à dire une personne souffrante est parfois la seule chose à faire.

Écoutez. Ne cherchez pas à résoudre le problème.

Si vous ne savez pas quoi dire, votre présence silencieuse peut être une option tout à fait valable.

Enfin, si votre proche ne souhaite pas se confier, ne forcez pas les choses et proposez simplement de rester à ses côtés.

4. "Comment puis-je t'aider à faire ... ?"

Un des symptômes de la dépression est la perte d’énergie et de motivation qui entraîne une diminution des activités quotidiennes.

Résultat : même une tâche apparemment simple et anodine peut sembler insurmontable.

Il y a donc pas mal de choses que vous pourriez faire pour soulager une personne dépressive.

Cette dernière peut refuser votre aide par peur d’être un poids.

Précisez-lui donc bien que cela vous fait plaisir ou qu’elle ferait sans doute la même chose si vous étiez dans sa situation.

Proposez lui de l’aide sur des sujets spécifiques par exemple :

  • « Est-ce que je peux t’aider à faire les courses ou à faire le ménage ? »
  • « Ça te dit que je reste avec toi un moment cet après-midi ? »
  • « Est-ce que tu as besoin que je t’emmène à ton rendez-vous chez le médecin ? »

Enfin, évitez les formulations du type “est-ce que je peux faire quelque chose pour toi” qui sont parfois trop vagues.

Un homme demande à son ami souffrant de dépression comment il peut l'aider

5. "Est-ce que tu as envisagé d'en parler à ton médecin ?"

Les personnes dépressives peuvent avoir honte de leur condition ou douter de l’utilité des traitements.

Pourtant, le suivi d’une thérapie et éventuellement la prise de médicaments permettent de soigner efficacement la dépression.

Par exemple :

Les Thérapies Cognitives et Comportementales, abrégées TCC, représentent une approche thérapeutique efficace pour traiter la dépression en 3 à 6 mois.

Ces thérapies ont d’ailleurs un taux d’efficacité de 75 % dans le cadre du traitement de la dépression et de l’anxiété !

Si votre ami·e n’a pas encore vu un·e professionnel·le de santé, encouragez-le à consulter son médecin généraliste ou un·e psychiatre par exemple.

Si vous le pouvez, proposez de l’accompagner à son rendez-vous ou offrez votre aide pour trouver un·e professionnel·le de santé.

Envie de sortir de la dépression ?

15 jours offerts

6. "Il y a de l'espoir."

Rappelez à votre ami·e qu’il est normal de se sentir mal, et que cela ne signifie pas que c’est une personne “faible”.

En fait, c’est même le contraire car cela demande du courage de mettre des mots sur ce qu’on ressent, particulièrement dans les temps difficiles.

Ensuite, dites-lui bien que la dépression est une maladie qui touche 1 personne sur 5 en France, et que, de ce fait, son cas n’est pas isolé.

La maladie est connue, étudiée et traitable.

En suivant une thérapie adaptée, il est tout à fait possible de guérir !

Enfin, suivez attentivement les évolutions de la santé de votre ami·e et mettez en lumière ses progrès pour renforcer son estime personnelle.

Femme posant les mains sur les épaules de son partenaire souffrant de dépression pour le rassurer

7. "Est-ce que tu acceptes qu'on en parle à ta famille ?"

Informez-vous sur la maladie et sur ses symptômes.

Apprenez-en plus sur les stratégies de gestion, pour mieux comprendre la souffrance que vit votre proche en dépression.

Ensuite, demandez-lui l’autorisation de parler de sa santé à son entourage.

Vous pourrez ainsi sensibiliser ses proches, pour éviter les malentendus et les ruptures relationnelles.

Surtout, cela permettra de créer un environnement de soutien, sur lequel vous pourrez vous aussi vous reposer.

8. "Et si on allait faire ... samedi" ?

Encouragez votre proche à se réengager dans des loisirs ou activités qu’il appréciait auparavant, tout en respectant son rythme.

Lorsque votre proche commence à se sentir mieux, soutenez-le dans la reprise graduelle de ses propres initiatives et activités, ce qui peut inclure des loisirs ou des tâches quotidiennes.

Deux amis faisant du sport ensemble pour aider la reprise des activités

9. "Je suis avec toi. Je ne te lâcherai pas."

Soyez patient·e et constant·e dans votre soutien, en prenant en compte le fait que la guérison prend du temps.

Soyez attentif aux évolutions de la santé de votre ami et mettez en lumière ses progrès pour renforcer sa confiance en lui.

Partager des souvenirs heureux et à valoriser les qualités de la personne pour lutter contre l’isolement :

  • « Même si tu en doutes en ce moment, il y a beaucoup de gens qui t’aiment »
  • « J »ai l’impression que tu t’en sors bien en ce moment au travail, tu peux être fier·e de toi » 
  • « Tu fais preuve d’une grande force, et même si les choses sont difficiles actuellement, j’ai confiance en toi. »

10. Repérez les signes d’alerte

Quoi que vous disiez ou fassiez, il est possible qu’une personne dépressive ait tout de même des pensées suicidaires.

Si votre ami·e ou proche a déjà fait un ou plusieurs tentatives de suicide, restez à l’affut des signes suivants :

  • Parler du fait d’avoir envie de mourir ;
  • Exprimer le fait d’être un fardeau pour les autres ;
  • Ressentir du désespoir ou de tristesse extrême ;
  • Évoquer un don de biens ou la rédaction d’un testament ;
  • Faire des déclarations ambiguës sur le fait de ne plus être là dans le futur ;

Si vous repérez des signes d’alerte :

  • Parlez avec la personne ;
  • Demandez-lui de voir un·e professionnel·le de santé ;
  • S’il y a un risque immédiat : ne laissez pas la personne seule et contactez le Numéro National de Prévention du Suicide au 31 14.

11. Prenez soin de vous

Veillez à votre propre santé mentale et physique tout en soutenant votre proche.

Votre propre bien-être est important : il faut vous ménager du temps pour vous et chercher du soutien autour de vous.

Femme perdant patience face à la dépression de son amie

12. Évitez les encouragements superficiels

“Bouge-toi”, “sors un peu” ne sont pas des phrases adaptées, car elles minimisent les sentiments de votre proche et augmentent son stress.

A la place, vous pouvez reconnaître son mal-être en lui indiquant que vous avez remarqué qu’il traverse une période difficile et que vous êtes là pour le soutenir.

S’il se confie à vous, remerciez-le pour la confiance qu’il vous accorde.

13. Évitez les jugements et les clichés

La dépression est une maladie et non simplement une question de volonté.

Elle peut notamment s’expliquer par des troubles biochimiques et/ou hormonaux.

Les personnes qui en souffrent ne sont ni faibles ni fragiles, il est préférable d’éviter de porter ce genre de jugements ou de recourir à ces clichés, même dans l’intention de minimiser la situation.

14. Évitez de minimiser leurs sentiments

Les phrases telles que « Ça va passer » ou « Tu exagères » ne fonctionnent pas.

Ces affirmations invalident les émotions des personnes dépressives et peuvent aggraver la situation.

Amie portant un jugement hâtif sur la dépression de son amie

15. Évitez de donner des conseils non sollicités

La solution aux problèmes d’autrui nous apparaît souvent clairement.

Cependant, ces conseils, évidents pour vous, ne sont pas forcément adéquats et peuvent culpabiliser la personne en dépression et faire baisser son estime d’elle-même.

16. N’essayez pas de résoudre tous leurs problèmes

Vous ne pouvez pas résoudre tous les problèmes de votre proche, et c’est normal.

Concentrez-vous sur l’écoute et l’empathie plutôt que de chercher à tout régler.

17. Évitez de comparer leur situation à celle des autres

Chaque personne vit sa propre réalité et la douleur qu’elle ressent est bien réelle pour elle.

Comparer sa situation à d’autres cas sera au mieux un argument inentendable, au pire une culpabilisation de plus.

Femme souffrant de dépression en RDV chez une psychothérapeute TCC

Quel Professionnel de Santé pour Aider une Personne Dépressive ?

Vous faites de votre mieux et souhaitez aider encore davantage votre proche ?

Vous pouvez compter sur l’engagement d’acteurs spécialisés :

Quelle Psychothérapie Choisir ?

Le traitement de la dépression comprend la psychothérapie à laquelle peut s’ajouter une prescription de médicaments antidépresseurs.

Parmi les soins recommandés, la Thérapie Cognitive et Comportementale (ou TCC) est la forme de thérapie qui présente les meilleurs résultats cliniques en offrant des effets rapides et durables.

Pour voir si votre proche accroche avec les thérapies cognitivo-comportementales, parlez-lui de Feel.

Il est possible d’essayer gratuitement notre application pendant 15 jours.

Envie de sortir de la dépression ?

15 jours offerts

Que Devez-vous Retenir ?

Voilà, notre guide pour savoir comment aider une personne dépressive est maintenant terminé.

Le rôle des proches est fondamental dans le soutien d’une personne dépressive.

En reconnaissant les signes, en encourageant la consultation de professionnels de santé et en adoptant une attitude d’écoute et de patience, vous pouvez avoir un impact positif.

Enfin, vous pouvez informer la personne dépressive de l’existence de solutions complémentaires, comme la Thérapie Comportementale et Cognitive (TCC), afin d’alléger son fardeau.

Continuer à Apprendre

GUIDE PDF GRATUIT

Une action par jour pour commencer à aller mieux

Abonnez-vous à la newsletter et obtenez gratuitement le guide :

“7 jours pour sortir la tête de l’eau”.

Découvrez des exercices pratiques pour mieux gérer vos émotions et à retrouver confiance en vous.